Avec Impression inimaginable, Camille Aubaude poursuit la publication de ses poèmes pour ciseler une arétologie en l’honneur d’Isis, la déesse trône, la femme sacrée. Cette fois, le contenu est violent, existentiel. Son aspect décousu, atypique fait son charme. Impression inimaginable se constitue comme une alternative poétique aux vies de femmes subissant des violences. Comme dans Lire les femmes de lettres, Le Mythe d’Isis et Poèmes d’Amboise, il s’agit d’affirmer que le pouvoir féminin peut faire éclater les frontières de la littérature.

Impression inimaginable, 2014, éditions de la Maison des Pages, poèmes

Présentation Impression Inimaginable

Publicités